Mantes

Mante religieuse vs. Empuse
Mante religieuse vs. Empuse

Fidèle au proverbe "l'habit ne fait pas le Moine", la Mante qui avec le repli de ses pattes antérieures affiche une posture de religieuse, cache un prédateur qui découpe méticuleusement les insectes dont elle se nourrit.

L'Empuse aux mœurs moins cannibales, n'est pas en reste avec son allure de créature sortie d'un film d'Alien. Le jeune est même affublé du nom de diablotin.

 

Représentées par 9 espèces, les Mantes françaises (métropole et corse) sont classées en 3 familles*.

Les espèces les plus connues sont la Mante religieuse, qui se trouve dans toute la France même si elle est moins commune dans le nord, et l'Empuse pour la partie plus thermophile du territoire.

 

 

Le saviez-vous ?

Les œufs de Mantes sont protégés par une mousse de protéines durcie. Cette membrane-coque souple forme l'oothèque.


 

 


Mante religieuse - Mantis religiosa

Individus de couleur brune

Mante religieuse - Ligugé (86) - 23/09/2012
Mante religieuse - Ligugé (86) - 23/09/2012

Individus de couleur verte

Mante religieuse - Angers (49) - 15/08/2011
Mante religieuse - Angers (49) - 15/08/2011

 

 

 

Mante religieuse - Angers (49) - 15/08/2011
Mante religieuse - Angers (49) - 15/08/2011

La Mante religieuse est l’espèce la plus grande, la femelle peut atteindre 8 cm. Le mâle est plus petit. Les adultes se rencontrent de juillet à novembre.

 

A observer

Le critère le plus simple pour l’identifier est la présence d’une tâche noire sur la face interne à la base de chaque patte antérieure.

 

 

 

 


Mante religieuse - Buxerolles (86) - 06/09/2009
Mante religieuse - Buxerolles (86) - 06/09/2009
Mante religieuse - Buxerolles (86) - 01/09/2009
Mante religieuse - Buxerolles (86) - 01/09/2009
Mante religieuse - Buxerolles (86) - 01/09/2009
Mante religieuse - Buxerolles (86) - 01/09/2009

 

 

 

Détail de l'extémité d'une femelle. On constate entre les deux cerques qu'il n'y a pas de styles (présent chez le mâle).

Pour en savoir plus :

“La bête qui prie Dieu” : la Mante religieuse

par Lucas Baliteau

Insectes - n°133 - 2004 (2) - pages 27 à 29

 

Article disponible en PDF sur le site de l'OPIE

>> http://www7.inra.fr/opie-insectes/pdf/i133baliteau.pdf

 

 

 

 

Empuse commune - Empusa pennata

Empuse ♀ - Hérault - 19/06/2011
Empuse ♀ - Hérault - 19/06/2011

Unique représentante de sa famille sur le territoire, l'empuse se rencontre de mai à octobre dans le sud et l'ouest.

Avec un faciès de diable d'opérette - les juvéniles portent même le nom de Diablotin - l'Empuse femelle ne pratique pas les mœurs cannibales de sa cousine religieuse (Manta religiosa) qui dévore le plus souvent son amant durant l'accouplement.

 

A noter :

Le mâle (♂) qui possède comme la femelle (♀) un surprenant "chapeau" pointu (tubercule) se distingue par le port de deux grandes antennes pectinées.

 

 

 

 

 

* les 9 espèces de Mantes françaises

  • Mantidae
    • Ameles africana Bolivar 1914
    • Ameles spallanzania (Rossi 1792)
    • Ameles decolor (Charpentier 1825)
    • Geomantis larvoides Pantel 1896
    • Iris oratoria (Linnaeus 1758)
    • Mantis religiosa (Linnaeus 1758)
    • Pseudoyersinia brevipennis (Yersin 1860)
  • Empusidae
    • Empusa pennata (Thunberg 1815)
  • Amorphoscelididae
    • Perlamantis alliberti Guerin-Meneville 1843

 

 

Pour plus d'information :

Les Mantes de France - Présentation des neuf espèces françaises

Par Vincent DERREUMAUX

 

et aussi

Les "MANTES", une attitude dévote mais un comportement féroce 

sur l'incontournable site de Alain RAMEL

http://aramel.free.fr/INSECTES8%27.shtml

 

Quoi de neuf ?

Toujours aussi riche en surprises, voici la nouvelle lettre d'information de La bruyère Vagabonde, librairie indépendante thématique sur la Nature, le Jardin, l'Ecohabitat, l'Environnement et la cuisine.

pour en savoir plus sur ce lieu fort sympathique

2018

Juin

09/06/2018

Une conférence de Vincent ALBOUY à propos de son nouveau livre "Sur les traces des petites bêtes" m'a donné envie d’ouvrir une nouvelle page sur ce thème. Elle sera remplie au grès des découvertes sur le terrain et d'images déjà stockées sur le disque dur. Premières images dans la rubrique"Les logements"  avec un nid de guêpe poliste et un fourreau de Psyché du gramen.

 

04/06/2018

Deux nouvelles espèces sur IcoFlore :

Le Tarin des aulnes et la Sittelle torchepot.

 

03/06/2018

Rencontre avec le Tournepierre à collier.

 

 

 

 

 

 

 

02/06/2018

Ajouts de photos de Linotte mélodieuse et de la Gorgebleue à miroir.

 

01/06/2018

Reprise de l'activité sur IcoFlore après quelques mois au ralenti.

Rencontre avec le Râle d'eau accompagné de ses petits poussins noirs,le  petit bouchon (Grèbe castagneux et observation d'un accouplement de Grèbes à cou noir.

 

Janvier

30/01/2018

Un petit renard polaire, photographié en 2016, repris pour illustrer un article sur le site de l'Institut Islandais d'histoire Naturelle.

 

09/01/2018

Petite visiteuse du nord, la mésange noire.

06/01/2018

Depuis le 3 décembre 2017, mon  nouveau site Nature [photo]sensible est en ligne. Son contenu  s’étoffera au cours du temps. Merci par avance pour votre visite. 

>> Tous mes sites

01/01/2018

Bonne Année.

Que 2018 soit douce et riche en rencontres naturalistes

 

Pour retrouver les titres des mois précédents >> archives

 

 

 

 

 

 

 

 

La Lune

Un clic sur la fenêtre ci-dessus permet d' accéder à plus d'information sur la phase de la lune.

info  http://www.calendrier-lunaire.net/